Étudiants et stagiaires posdoctoraux

Baljeet Seniwal, Ph.D.

Chercheur postdoctoral, il est expert en simulations Monte Carlo (GEANT4, TOPAS et EGSnrc), en dosimétrie des rayonnements et en programmation informatique (C++, Python).

 

Actuellement, il est responsable du développement et de la validation d'outils de dosimétrie pour les dispositifs de radiothérapie spécifiques aux patients imprimés en 3D à l'aide d'outils informatiques. 

Baljeet_Seniwal.png
50069547596_631b919882_b.jpg

Mariia Keseleva

Étudiante au doctorat, elle travaille sur le développement d'hydrogel imprimé en 3D optimisé dans le relargage de médicament pour le traitement du cancer du col de l'utérus. 

Elle a réalisé son baccalauréat ainsi que sa maîtrise en chimie à l'institut de chimie dans l'Université d'état de Saint-Pétersbourg. 

Samila León Chaviano

Étudiante au doctorat, son projet porte sur le l'étude de nanomatériaux hybrides améliorés par contraste comme échafaudages cellulaires pour la médecine régénérative. 

Elle obtient son baccalauréat en radiochimie à l'institut supérieur des technologies et des sciences appliquées à La Havane. Elle y poursuit ses études en effectuant sa maîtrise en sciences radiochimiques. 

IMG_0578 (2).JPEG
215409473_554703995900775_1156686229286097964_n.jpg

Mahdokht Akbari Teameh

Étudiante au doctorat, elle se penche sur l'étude de gel dosimétrique afin d'optimiser le profil de dose des plaques épisclérales utilisées dans le traitement de cancer de l'œil par curiethérapie. 

Elle réalise son baccalauréat en ingénierie des matériaux et de la métallurgie industrielle à l'université de Semman en Iran. Elle poursuit son parcours en effectuant une maîtrise en génie biomédical des biomatériaux à l'université de Téhéran

Souheid Zekraoui

Étudiant au doctorat, il travaille sur le développement de nouvelles sources pour la curiethérapie du cancer de l'œil en utilisant des nanoparticules radioactives incorporées dans des polymères biomédicaux.

Il a obtenu son baccalauréat en ingénierie biomédicale hospitalière à l'université de Sétif 1. Par la suite, il obtient sa première maîtrise en ingénierie biomédicale aussi à l'Université de Sétif 1. Il complète sa deuxième maîtrise en détecteurs, instrumentation et imagerie en physique des rayonnements à l'université de Strasbourg. 

Souheib.jpg
téléchargement.jpg

Jean-François Sauvageau

Étudiant au doctorat, il développe un processus en continue de décharge plasmas à barrière diélectrique pour la synthèse de nanoparticules afin de traiter les produits miniers.

 

Après avoir complété son baccalauréat en génie des matériaux et de la métallurgie à l'Université Laval, il entreprend une maîtrise dans le laboratoire du Professeur Fortin. Il poursuivra son projet de maîtrise jusqu'au doctorat afin de l'achever.

Zongyi Liu

Étudiante à la maîtrise, elle travaille sur le développement d'une modèle de culture cellulaire de tumeur imprimée en 3D. 

Elle a obtenue un baccalauréat en biophysique médicale de l'université de Western de London. 

Zongyi Lui.jpg

Anciens étudiants

20190606_121411.jpg

Mahmoud Omar

Étudiant au doctorat, il se spécialise dans le système d'administration de médicaments. Son projet porte sur l'étude de diffusion de médicaments radiomarqués à travers des membranes en temps réel en utilisant la tomographie d'émission de positon.

Il est issu d'un parcours en pharmacologie qu'il a commencé à l'université de GreenWich, en Angleterre. De là, il entreprend des études à la faculté de médecine de l'Université Laval qui vont l'amener dans le laboratoire du Professeur Fortin en génie des matériaux.

Natalia Milaniak

Chercheure postdoctorale, elle s'intéresse à la caractérisation physico-chimique de décharges plasma à barrière diélectrique utilisées pour la synthèse de nanoparticules.

 

Elle a obtenu son doctorat en génie des matériaux et de la métallurgie à l'Université Laval.

téléchargement.jpg
218325262_549198652947515_3616288958539427394_n.png

Sophie Lemay

Étudiante à la maîtrise, elle travaille sur le développement d'un modèle oculaire en hydrogel imprimé en 3D contenant des cellules.

Elle a obtenu son baccalauréat en génie physique à l'Université Laval à Québec.

Charlotte Valdenaire

Étudiante à la maîtrise, son domaine d'expertise tourne autour de la détection des défauts par contrôle non destructifs des aubes de turbines. 

Elle a obtenue un baccalauréat en génie des matériaux et de la métallurgie à l'université Laval. 

téléchargement.jpg
20200611_142319.jpg

Théophraste Lescot

Étudiant à la maîtrise, son projet porte sur l'impression 3D de plaque épisclérales en polyétheréthercétone pour la curiethérapie pour traiter le cancer de l'œil.

Après avoir complété un baccalauréat en génie physique à l'Université Laval, il entreprend la recherche dans le domaine biomédical.  Son expertise dans l'imagerie médicale et dans la fabrication additive lui permet d'être à l'avant-garde de la manufacture d'implants biomédicaux.